,

Fascination des nouvelles technologies et transhumanisme : 115 questions

Nouveau livre du Père Pouliquen, professeur de l’IPLH

Demain, tous numérisés ? Tous augmentés ? Tous contrôlés ? Encore humains ?
Les nouvelles technologies envahissent notre quotidien, jusqu’à devenir une part de nous-mêmes. Nous sommes de plus en plus « connectés ». Mais à quoi voulons-nous être vraiment reliés ?
Si les progrès permis par les évolutions technologiques constituent une chance pour l’homme, il apparaît légitime de s’interroger lorsque la technologie devient non plus un moyen au service de l’homme, mais une finalité à laquelle il est soumis.
L’émergence du transhumanisme, qui prétend augmenter l’homme artificiellement et de façon presque illimitée jusqu’à modifier son identité, si nécessaire, oblige à un questionnement sur notre conception de l’homme.
Comment penser le pouvoir fascinant des nouvelles technologies ? Tout ce qui est techniquement possible est-il souhaitable ? En quoi une vigilance doit-elle s’exercer ? Quels sont les apports du transhumanisme et quels sont ses leurres ? Comment rester libre face à cette nouvelle culture ?

À travers 115 questions-réponses documentées, en intégrant l’apport de l’humanisme chrétien, l’auteur décrypte avec pédagogie cette évolution culturelle technocratique et propose des repères éthiques pour que les technologies soient intégralement au service de l’homme.

Femme 2.0 : Féminisme et Transhumanisme Quel avenir pour la Femme ?

De Laetitia Pouliquen – Bioéthique 2007

Comment les technologies transformeront-elles les comportements féminins, Faut-il s’inquiéter des avancées des sciences et lutter contre une révolution anthropologique ? Le règne du matériel et du corporel mènera-t-il inéluctablement à des dérives et des atteintes à la dignité de la femme ?

Lire la suite

L’amour est une belle histoire et le sexe aussi

De Marie Beaussant – Bioéthique 2017

Lire la suite

Le vie morale, une bonne nouvelle

Aux éditions L’homme nouveau (2015)

>>   Une réflexion originale répondant à un appel de Benoît XVI.

>> Une réflexion enracinée dans celles des Pères de l’Église et des grands philosophes chrétiens.

>> Une réflexion par un homme de terrain.